Tout sur notre jounal
ICI
Le N°70 vient de paraître
   
CONTRE L'APPLICATION
DE LA LOI EL KHOMRI

Le travail du dimanche, les licenciements...
Travailleuses des métiers féminisés mobilisées!
RESISTANCE ET SOLIDARITE

(article politique à télécharger ci-dessous)
Loi EL KHOMRI
 
Le gouvernement du Diktat 
veut nous imposer sa loi ! 
Nous, on n’en veut pas, 
On la combat !
Toutes aux manifestations du 23 juin
 
Gouvernement du diktat ! Après l’utilisation du 49.3 pour faire passer en force sa loi Travail sans vote à l’assemblée nationale, après avoir répandu mépris, dénigrement, attaques et répression contre ce puissant mouvement social qui refuse cette loi, c’est maintenant les manifestations syndicales qu’il veut interdire !
 
Hollande et Valls veulent imposer la loi du MEDEF que la grande majorité du peuple refuse, ils veulent museler un mouvement que la majorité de l’opinion publique soutient ! 
 
Ces décisions ne nous impressionnent pas ! Nous appelons à participer aux manifestations que les syndicats organisent dans toutes les villes.
 
Nous appelons aussi à organiser et à participer à la votation citoyenne lancée par les syndicats, pour soutenir le mouvement et refuser la loi, avant le 28 juin.
 
Contre la loi El Khomri et ses conséquences : flexibilité des horaires, bas salaires et précarité à vie, la lutte continue !
Toutes ensemble, Tous ensemble RÉSISTANCE !
 
Paris le 22 juin 2016
 

Retrouvons-nous toutes à la
Manifestation unitaire contre la loi travail
à Paris le 14 juin, place d'Italie 
 
Malgré l'entreprise de dénigrement du patronnat et du gouvernement relayée par les médias, nous ne lacherons pas!!!
Egalité sera dans la rue aux côté de toutes celles et ceux qui luttent depuis 3 mois pour le retrait de cette loi! Soyons nombreuses dans les rues ce mardi 14 juin!

BAS SALAIRES ET PRECARITE A VIE,
ON N'EN VEUT PAS!
CETTE LOI...
ON LA COMBAT!!!


 
 
 
 Vous trouverez en fichier joint notre flyer à diffuser sans modération.
  
COMMUNIQUE COMMUN
 
Organisation de Femmes Egalite
Pour l’émancipation et le progrès social
 
 
Le 14 juin, nous étions plus d’un million à battre le pavé.
A Paris, la manifestation nationale était énorme !
 
 
D'abord, elle était impressionnante de par le nombre et la combativité. Une puissante et belle mobilisation qui démontre avec plus de force que la loi El Khomri est rejetée très largement par le peuple. 
Salariés du public et du privé, femmes, hommes, privé-e-s d’emploi, jeunes et retraité-e-s, tous secteurs confondus, nous étions, uni-e-s, déterminé-e-s contre cette loi et très en colère contre le gouvernement Hollande-Valls qui fait tout pour faire passer en force et à coups de matraque cette loi.
Quel extraordinaire démenti à tous les propos des journalistes qui nous ont remplis les oreilles avec leurs paroles d’enterrement du mouvement. 
 
Nous étions nombreuses à notre stand, les femmes du Comité Louise Michel de Strasbourg sont venues nous prêter main forte : flyers, mots d’ordres ont été salués par les manifestants.
Nos banderoles et mots d’ordres :
 
 
Loi El Khomri
Bas salaires et précarité à vie
On n’en veut pas, on la combat ! 
 
Ce n’est pas à Matignon,
Ce n’est pas dans les salons qu'on obtiendra satisfaction
C'est par la grève et dans l'action
Toutes ensemble, Tous ensemble
RÉSISTANCE
 
Les jeunes dans la galère, 
Les femmes dans le précaire
les vieux dans la misère, 
de cette société-là, on n’en veut pas, on la combat ! 
 
 
Ont été très applaudis ; les manifestants nous répondaient poings levés ou venant nous exprimer leur soutien. Cette chaleur combative de toutes et tous ces camarades de lutte nous ont a beaucoup émues. 
 

 
Cet esprit de toutes et tous ensemble dans la lutte traversait tous les cortèges, tous syndicats confondus. Nous étions des militantes et militants débout nous préparant à affronter avec plus de conviction et d’unité patronat et gouvernement. 
La votation citoyenne sur la Loi travail que nous avons organisée, nous a donné l’occasion de discuter avec beaucoup de monde. 
 
Les affrontements qu’il y a eu par moments lors de la manifestation ont été violents et ils ont fait à nouveau de nombreux blessés. 
 
La nouvelle opération d’attaque du gouvernement, de dénigrement des manifestants, des syndicalistes et de la CGT en particulier, est infâme. Il a lancé des accusations graves et a fait y compris l'amalgame entre terroristes et syndicats, et est allé jusqu'à menacer d'interdire les manifestations.
 
Depuis 2 semaines, l’intersyndicale opposée à cette loi a débuté une campagne de votation citoyenne sur les lieux de travail et les lieux de vie. Nous vous invitons vivement à participer, à l’organiser dans les quartiers populaires pour permettre aux habitants de participer au mouvement. 
Le 14 juin, les femmes du Comité Flora Tristan de Bordeaux ont, elles aussi,  organisé une votation citoyenne.
 
 
Soyons nombreuses dans les mobilisations nationales
les 23 et 28 Juin 2016.
 
 
 
 
 
Le 12 mai nous avons manifesté  pour exiger le
 
 retrait du projet de loi El Khomri 
 
et dénoncer son passage en force à coup de 49-3
 
 
 
MARDI 17 MAI
SOYONS AVEC LA MÊME DÉTERMINATION 
DANS LA RUE, DE LA PLACE DE L’ECOLE MILITAIRE VERS MATIGNON
 
RETROUVONS NOUS  À 14H
Passage en force de la Loi Travail / EL KHOMRI
Les femmes vont encaisser : flexibilité des horaires intensifiée, 
bas salaires et précarité renforcés
 
Depuis plusieurs mois, nous sommes mobilisé(e)s ; nous étions des centaines de milliers à manifester contre le projet de loi Travail.
Provocations, intimidation et répression des manifestants… rien n’a pu le freiner, le refus de ce projet de loi a continué avec beaucoup de détermination. Le rejet est massif, plus de 70% de la population n’en veut pas. 
 
Sans considérer cette contestation, le gouvernement a fini par faire appel à l’article 49.3 de la constitution, pour passer en force et nous imposer cette loi sans vote. 
 
La Loi Travail, qui n’encourage pas l’embauche mais facilite les licenciements, malgré les modifications apportées, représente toujours un immense danger pour les femmes salariées. Confrontées très souvent aux horaires fragmentés, au temps partiel et aux faibles rémunérations, avec la Loi Travail, les femmes encaisseront la flexibilité des horaires intensifiée, les bas salaires et la précarité renforcés. L’essence même du projet de loi initial est maintenue : le caractère protecteur du Code du Travail est remis en cause alors que les femmes salariées ont besoin d’une loi protectrice, la même pour toutes et pour tous, pour résister au patronat qui veut les faire travailler selon son carnet de commandes. Elles ont beaucoup à perdre avec un Code de Travail par entreprise qui en finit avec les protections collectives, un code qui sera fait au profit des patrons qui obtiennent le droit de créer leurs normes moins favorables que la loi. 
 
Finalement, le 49.3 est un aveu d’échec du gouvernement, qui craint le mouvement social et qui n’est pas sûr de pouvoir faire adopter sa loi par la voie parlementaire.  
 
Pour notre part, notre colère, nous sommes encore plus déterminées à continuer à nous battre pour le retrait de cette loi. 
 
LOI TRAVAIL / EL KHOMRI : BAS SALAIRES ET PRÉCARITÉ A VIE.
 
AMPLIFIONS LA MOBILISATION POUR IMPOSER LE RETRAIT !
  
Le 11 mai
Le Comité National
 
 Manifestons le 12 mai  à 14h
  de Denfert Rochereau à l'Assemblée Nationale
pour exiger le
RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL 
  
 
On ne lâche rien !
 
1er mai contre la loi EL KHOMRI 
 
Nous étions encore des dizaines de milliers dans les rues pour exiger le Retrait de la loi EL KHOMRI.
Intimidation, provocations, répression, manœuvres du gouvernement et cynisme nous annonçant que « ça va mieux » … rien n’y peut, le REFUS de la LOI TRAVAIL se manifeste toujours avec beaucoup de détermination et le 1er mai a été un nouveau point fort de la mobilisation. 
 
Nous étions présentes dans les cortèges à Bordeaux, Grenoble, Villefranche, Strasbourg,…et à Paris, au niveau central, nous avons organisé un point fixe où les femmes de notre Organisation, des travailleuses du commerce, du nettoyage, de l’aide à la personne,…dénonçaient avec colère la surexploitation renforcée que porte la loi EL KHOMRI. Beaucoup de discussions et d’animation à notre stand.
PROJET DE LOI EL KHOMRI : RETRAIT !
 
Les femmes vont trinquer avec ce projet de loi, le temps de travail va augmenter, la flexibilité du travail et la précarité seront renforcées, les bas salaires assurés et les licenciements économiques facilités.
Cette loi représente un immense danger pour les femmes qui sont très souvent confrontées aux horaires fragmentés, au temps partiel et aux bas salaires.
Elles sont des millions à travailler dans des secteurs, des boîtes de sous-traitance, des petites entreprises… où sont concentrés la précarité et les abus. C’est dans ces secteurs et dans ces entreprises que les femmes ont besoin de la LOI, la même pout toutes et tous, pour PROTEGER leurs salaires, leurs horaires et leurs conditions de travail, pour RESISTER à la voracité du patronat, toujours avide de profit, qui veut utiliser la main d’œuvre comme bon lui semble.
C’est le caractère unique de la loi et de protection du salarié intégré dans Code du Travail, qui est complètement remis en cause par le projet de loi EL KHOMRI ! Elle renforce le lien de subordination du salarié vis-à-vis de l’employeur et à coup d’accord d’entreprise elle favorise que
Les mobilisations ont contraint le gouvernement a apporté quelques modifications mais le sens même de cette loi régressive est maintenu.
On ne négocie pas un tel recul social, on le combat !
RETRAIT DU PROJET
Amplifions le mouvement pour le retrait de la loi El Khomri !
 
 
TOUTES à la manifestation à Paris 
Jeudi 28 avril à 14h
Denfert Rochereau – Nation
 
Dimanche 1er mai à 15h
de Bastille à Nation
Femmes Egalité dans la rue
contre la loi EL Khomri
Le 29 avril à Paris dans le cortège syndical CGT avec les travailleuses et les travailleurs de Carrefour Market, le 9 avril avec l'US commerce CGT de Paris, à Villefranche dans les manifestation du 9 et 28 avril, à Bordeaux collage dans la cité pour faire connaître la manifestation et mobiliser les habitants ,... à Nanterre, Grenoble, Strasbourg participation dans les manifestations, diffusions des flyers sur les marchés, collages dans les cités, discussions dans les Permanences des quartiers  . 
TOUTES MOBILISÉES CONTRE LA RÉGRESSION SOCIALE ET LA RÉPRESSION ! 
RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI !
PROJET DE LOI EL KHOMRI 
RETRAIT !
 
 
 
Nous étions plus d'un million dans tout le pays à battre le pavé contre la loi El Khomri.
Partout un seul mot d'ordre : RETRAIT !
 
 
Ce que le gouvernement espérait être un baroud d'honneur a été en fait une étape importante dans la montée en puissance du mouvement.
Soyons de plus en plus nombreuses à nous opposer aux mauvais coups du gouvernement, construisons toutes et tous ensemble les résistances !
 
 
Le puissant mouvement qui se construit aujourd'hui 
pour le retrait de la loi El Khomri peut gagner !
TOUTES à la MANIFESTATION
SAMEDI 9 AVRIL à 14 H
PLACE DE LA REPUBLIQUE
RDV avec EGALITE à l'angle du bld du Temple et de la rue Charlot à 14H
 
ensemble derrière nos drapeaux et notre banderole
FEMMES EGALITE DANS LA RUE LE 31 MARS

téléchargez la suite...
Loi El Khomri : Insécurité, flexibilité, précarité au carré
 
Les femmes vont trinquer !
Téléchargez le 4 Pages de Femmes Egalité 
Consultez le Site CQFD Le Code qu’il faut défendre
 
 
9 mars
Nous appelons les Femmes à participer aux manifestations unitaires pour le retrait du projet
 
A Paris 12h30 devant le MEDEF (M° Ecole militaire)  à République
 
 
Afficher la suite de cette page


ABONNEZ-VOUS
à l'aide du coupon suivant
à remplir après l'avoir
téléchargé en cliquant dessus



Le Dernier Journal EGALITE - N°80 est paru
en JUIN 2017.

POUR LA SORTIE DE CE NUMERO,
LA COUVERTURE D'EGALITE
PASSE A LA COULEUR !

Retrouvez-nous dans les différentes mobilisations auxquelles nous participons pour vous le procurer ou écrivez-nous pour le commander.





   

Cliquez sur les images pour les télécharger