Organisation de Femmes
Egalité


Pour l'Emancipation et le Progrès Social
Tout sur notre jounal
ICI 
Le N°81 vient de paraître
   
Notre journal

n°81 est paru

au mois de Novembre

Consultez la Une,
l'Edito et le Sommaire
dans la colonne
de droite du site



 
RETROUVEZ-NOUS
LORS DE NOS PERMANENCES:

 
             



REGARDEZ LA VIDEO DE LA CAMPAGNE
VISITEZ LE SITE DE LA CAMPAGNE
https://8mars15h40.fr/

 
Nous appelons à l'action et à la grève
pour les droits des femmes le 8 mars.

 
Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais cette égalité est loin d’être effective. C'est pourquoi la journée du 8 mars ne se « fête » pas et n'est pas la « journée de la femme » mais bien celle de lutte pour les droits des femmes ! Le 8 mars est une journée internationale de convergence de toutes nos luttes, celles des femmes d'ici et d'ailleurs.
 
L'égalité entre les femmes et les hommes est pour nous incontournable : elle participe du progrès social. Laisser perdurer les inégalités, s'exercer les violences contre les femmes et les filles, c'est porter une responsabilité sur le fait que les idées rétrogrades progressent, que le patriarcat perdure. Et nous ne cesserons pas de le répéter : la « cause des femmes » n'est ni secondaire, ni une opération de communication. Elle ne se limite pas à féminiser les postes de direction en oubliant la majorité des femmes scotchées au plancher collant des temps partiels et de la précarité. Elle demande outre une volonté politique de tous les instants, des moyens humains comme financiers importants pour y parvenir et des sanctions contre les employeurs qui ne respectent pas l’égalité professionnelle. Notre constat est sans appel : le gouvernement français ne les a jamais mis en place. Le patronat met toute son énergie à combattre toute mesure contraignante. Et c'est ainsi qu'en 2018, l'urgence à obtenir l'égalité est toujours là.
 
Les femmes sont nombreuses à se mobiliser. Elles dénoncent les violences sexistes et sexuelles à la maison, dans l'espace public, au travail. Elles alertent sur les stéréotypes de genre toujours persistants dans les médias, à l'école, dans la vie publique et privée. Elles condamnent la précarité, la pauvreté, le chômage. Elles refusent les inégalités au travail en termes de salaires, d'accès à l'emploi, de carrière, de temps de travail. Et elles rappellent les conséquences de toutes ces inégalités sur le montant des retraites. Elles dénoncent les conséquences de la répartition inégalitaire des tâches domestiques sur la vie des femmes. Elles luttent contre les remises en cause du droit à l’avortement, à l'accès à la contraception. Elles exigent la garantie de services publics pour toutes et tous, des services à développer et équilibrer sur l'ensemble des territoires, de la petite enfance à la perte d'autonomie. Elles combattent la lesbophobie et tous les stéréotypes relatifs à toute autre catégorie discriminée. Elles soutiennent les migrantes et réfugiées. Elles n'admettent pas les discriminations, comme celles visant les femmes handicapées...
 
Cette liste, bien longue, montre qu'il s'agit bien d'un système social derrière toutes ces inégalités. Cette domination, nous la refusons et la refuserons. Jusqu'à ce qu'elle cesse. Et pour cela, nous appelons à agir sur tout le territoire, par des actions de grève, des débrayages, des rassemblements, des manifestations. L'égalité entre les femmes et les hommes est une question de justice sociale et de démocratie. C’est un levier pour gagner l’émancipation de toutes et tous.
C'est pourquoi nous appelons toutes nos organisations à préparer dès à présent les mobilisations du 8 mars 2018 sur l'ensemble des territoires.
 
CNDF, CGT, FSU, Solidaires, Action Aid France Peuples Solidaires, Femmes Egalité, UNEF, Chiennes de garde, Encore féministes, Zeromacho, Réseau Féministe « Ruptures », Le Planning Familial, MNCP, ATTAC, femmes libres (radio libertaire), Marche Mondiale des femmes France, UNL, OLF

5 JANVIER 2018
MOBILISATION pour la SAUVEGARDE DES EMPLOIS
chez CARREFOUR
Manifestation le 5 février dans les rayons de l'hyper Carrefour de Montreuil : des salariés des hypers, des entrepôts, proxi et des CARREFOUR Market de la région Ile de France et de province, bien décidés à ne pas se laisser faire, ont sillonné les rayons du magasin aux cris de "Bompard, arrête tes bobards", "Aucune suppression d'emplois". Philippe Martinez et de nombreux délégués sont intervenus pour dénoncer le plan de suppression massif d'emplois. A noter la présence d'une délégation de travailleurs et travailleuses de Belgique, eux aussi gravement impactés. Notre organisation Femmes Egalité est intervenue pour soutenir la mobilisation, soulignant le fait que ce sont principalement des femmes qui allaient être touchées, dénonçant aussi E. Macron : "Il déclare l'égalité hommes femmes grande cause nationale, il prétend que l'emploi est sa grande priorité, et il va laisser les mains libres à Bompard pour mener à bien ses restructurations, pour supprimer des milliers d'emplois ? On ne peut pas l'accepter !"
 

30 JANVIER 2018
MOBILISATION INEDITE DANS LES EHPAD

UN MOUVEMENT DYNAMIQUE ET DETERMINE
 
A l'appel d'une large intersyndicale (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et SUD), soutenue par l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), la Fédération hospitalière de France et plusieurs associations de retraités, une forte mobilisation s'est mise en place un peu partour en France.
Des rassemblements et des débrayages ont eu lieu dans de nombreux Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées et Dépendantes (EHPAD) ainsi que dans des associations de services à domicile.
Partout les conditions de travail et d'accueil des personnes âgées ont été dénoncées avec force.

Selon le ministère de la Santé, ce sont aujourd'hui près de 600.000 personnes qui vivent dans un des 7.200 EHPAD et 400.000 personnes qui y travaillent.

Les femmes d'Egalité étaient présentent à Paris, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Strasbourg et Villefranche pour soutenir le mouvement.
Partout le discours des travailleuses était le même:

« On est censé être là pour les accompagner, mais les conditions de travail sont de plus en plus lourdes , on a de moins en moins de temps »

« On a l’impression de faire du mauvais travail, car on n’a pas le temps de parler aux résident et de les épauler.  Au contraire, on les presse pour terminer toutes les toilettes »

Leurs revendications : du personnel supplémentaire, des formations,  des salaires plus élevés...

 



   

PETITION A FAIRE SIGNER LARGEMENT
POUR UNE VIE DIGNE EN EHPAD
 


20 DECEMBRE
LES SALARIES DU COMMERCE ET DES SERVICES
ETAIENT DANS LA RUE


A l'appel de la Fédération CGT du Commerce et des services plus de 1500 salariés ont manifesté de la place de l'Opéra au Ministère du travail contre :
- les ordonnances Macron
- la violence au travail
- la dégradation des conditions au travail
(travail du dimanche et en soirée qui explosent, chronométrage,...),
- les plans de restructuration et les menaces de suppressions de postes 

Mobilisation réussie, Ambiance combative

Maltraitance au quotidien, fausse couche au travail, suicides de salarié.e.s...
LA COUPE EST PLEINE!  
De nombreuses enseignes étaient présentes:
Conforama, Leroy Merlin, Carrefour Market, Castorama, Sodexo, Elior, McDonald's, Accor, Léon de Bruxelles, Habitat, Galeries Lafayette, Vivarte, l'Hotellerie de Prestige, Primark,... ainsi que les salarié.e.s des secteurs du service à la personne.
Femmes Egalité était présente
en soutien à un secteur très féminisé.
 

 

 Solidarité avec le peuple
et les femmes palestiniennes

 
Ce week-end ont eu lieu plusieurs manifestations, actions de solidarité avec le peuple palestinien. Partout combativité et solidarité ont été présentes.
Notre Organisation a été présente à Paris, Strasbourg et Grenoble.

 
Nos voix s’élèvent aussi pour dire haut et fort que Jérusalem-Al Qods n'est pas la capitale d'Israël!
Pour accuser avec détermination Netanyahu et Trump qui sont des va-t’en guerre !
Ils attisent le feu, de provocation en provocation ils accélèrent la colonisation !
Pour dénoncer fermement la complicité de l’impérialisme français, E.Macron multiplie les gestes de soutien, à travers des rencontres, des invitations à Nétanyahu. E.Macron complice de la politique de l’Etat sioniste d’Israël !
La décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale unifiée d’Israël est un appel à l’amplification du processus de colonisation de Jérusalem où sont expulsés les habitants non juifs maison par maison.
La résistance du peuple palestinien est d’ampleur et la répression de l’armée sioniste est brutale, déjà 4 morts et des centaines de blessés, les coups n’épargnent ni les personnes âgées, ni les enfants, ni les femmes.
Aux femmes palestiniennes, résistantes farouches, qu’elles se trouvent en Cisjordanie, à Gaza ou derrière les barreaux des prisons israéliennes, va toute notre solidarité.
Vive la lutte du peuple palestinien !
Vive la solidarité internationale !
Femmes Egalité
 
EGALITE dans les Manifs de soutien à Paris, Grenoble et Strasbourg  
Le samedi 9 décembre
à l’appel du collectif « Vive l’APL »
plusieurs mobilisations ont eu lieu
pour défendre le logement social.

 
Malgré le froid les participantes et participants été nombreux et ont décidé de continuer à battre le pavé pour dénoncer la politique du gouvernement qui fait des économies sur le dos des locataires.
 
Les militantes de Femmes Egalite se sont mobilisées
à Paris, Bordeaux, Strasbourg et Villefranche
 
A Paris, plus de deux milles manifestants ont scandé des mots d’ordres :
- Macron ! Lemaire !           
Ce n’est pas les APL
Ni les aides à la pierre
C’est les loyers
Qu’il faut baisser
 
- Pour baisser les loyers
Il faut les encadrer
Et taxons
La spéculation
 
- Macron, Mézard
Il faut taper les riches
Pas les locataires
 
 
A Hautepierre - Strasbourg, malgré le froid mordant, beaucoup de personnes se sont arrêtées au stand dressé devant le théâtre de Hautepierre par la CNL et Femmes Egalité. 
Tout le monde s’activait, diffusait les tracts, communiquait, expliquait, s’informait autour des thermos de thé et de café. Cette fin d’après-midi a été marquée par les jeunes et leur prestation au mégaphone, ils ont repris les slogans en version « rap » avant d ‘aller signer à la queue leu leu contre la baisse de l’APL et pour le maintien des crédits aux offices HLM.
Au total ce sont 360 signatures qui ont été recueillies à Hautepierre pour la pétition APL pas d’économies sur le dos des locataires. Et à cela s’ajoutent toutes les cartes postales Oui monsieur le Président nous sommes à 5 euros près !
 

LA CONTESTATION NE DESARME PAS!





CLIQUEZ POUR PLUS D'INFORMATION
 

R
ETROUVEZ TOUTES LES INFOS
SUR LA PAGE DE NOTRE SITE
CONSACREE A LA CAMPAGNE VIVE L'APL

 

 
Afficher la suite de cette page


ABONNEZ-VOUS
à l'aide du coupon suivant
à remplir après l'avoir
téléchargé en cliquant dessus



Le Dernier Journal EGALITE - N°81 est paru
en NOVEMBRE 2017.

 

Retrouvez-nous dans les différentes mobilisations auxquelles nous participons pour vous le procurer ou écrivez-nous pour le commander.





   

Cliquez sur les images pour les télécharger

 


Vous souhaitez nous soutenir ? 
Devenez marraine ou parrain
de notre local