Organisation de Femmes
Egalité


Pour l'Emancipation et le Progrès Social
Tout sur notre jounal
ICI 
Le N°82 vient de paraître
   
Notre journal

n°82 est paru

au mois de MARS

Consultez la Une,
l'Edito et le Sommaire
dans la colonne
de droite du site



 
RETROUVEZ-NOUS
LORS DE NOS PERMANENCES:

 
             
 

Rassemblmt 30 mars 2018 contre Israel Rassemblmt 30 mars 2018 contre Israel

INTERVENTION DE FEMMES EGALITE
_____________________________________________________________


APPEL UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE TOUS LES ENFANTS PALESTINIENS
DANS LES PRISONS DE L4OCCUPATION ISRAELIENNE


PETITION POUR LA LIBERATION DES ENFANTS PALESTINIENS
 

 

Un Mouvement Social qui s’amplifie : les mobilisations se multiplient
 
31 MARS 2018
MOBILISATION EXCEPTIONNELLE DES SALARIES DE CARREFOUR

Grève des travailleuses et travailleurs de Carrefour
contre la baisse de la prime d’intéressement et contre les licenciements !  

RECIT DE LA JOURNEE
---------------------------------
31 MARS 2018
MANIFESTATION CONTRE LES EXPLUSIONS, LA BAISSE DE L'APL ET LE PROJET DE LOI LOGEMENT
INTERVENTION DE FEMMES EGALITE

31 Mars, fin de la trêve hivernale, les expulsions locatives reprennent.
A Paris, environ 2000 personnes ont manifesté.
CONTRE les expulsions, la baisse de l’APL et le projet de loi logement (ELAN)
POUR le logement social et un logement stable, décent et accessible à tou.te.s

 
L'an dernier, près de 15.000 ménages (soit environ 34.400 personnes) ont été expulsés avec le concours de la force publique. La baisse des allocations logement va favoriser les loyers impayés et les expulsions locatives vont reprendre.
Les locataires qui ont des difficultés à payer leur loyer ont donc commencé à recevoir des papiers du commissariat leur intimant l'ordre de quitter les lieux. La cherté des loyers pèse lourdement sur les familles modestes qui consacrent plus de 50% de leur revenu pour se loger.
Dans une ambiance combative et festive nous avons défilé de la place du Palais Royal à la rue de Varenne où se trouve le Ministère du logement. Les femmes composaient l’écrasante majorité des manifestant.e.s.

---------------------------------
22 MARS 2018
MANIFESTATION FONCTION PUBLIQUE ET CHEMINOTS

22 mars : plus de 500 000 manifestants dans tout le pays,
des cortèges compacts et un sentiment de solidarité très présent.
Le 22 mars des milliers de manifestant.e.s ont défilé
contre les projets de réforme du gouvernement d’Emmanuel Macron.
A Paris, deux cortèges défilaient : l’un à l’appel de 7 syndicats rassemblait les travailleuses et travailleurs de la fonction publique contre le plan « Action publique 2022 », le second rassemblait les cheminots contre la réforme de la SNCF.
Les jeunes en tête du cortège de la fonction publique, très nombreux et combatifs, dénonçaient la sélection pour l’accès à l’université. Les personnels de l’Education nationale ainsi que ceux de la santé étaient très nombreux. Les artistes, les travailleuses et travailleurs sociaux ainsi que celles et ceux des communes n’ont pas manqué à l’appel.
Des cortèges des salarié.e.s du privé sont aussi venus avec leurs revendications propres. 
D’une manière générale, beaucoup, beaucoup de femmes ont battu le pavé.
 
Dans tous les rangs une grosse colère accumulée contre les réformes ultralibérales d’E.Macron. Une foule de panneaux contre le président des riches, le président des patrons, contre la sélection et pour le droit de faire des études, à avoir des services publics pour Tous-tes de qualité. 
 
Le sentiment de fraternité entre toutes et tous ceux qui luttent caractérisaient toutes les manifestations.
Nous étions présentes dans plusieurs villes avec nos drapeaux et notre flyer très bien accueilli.
 
 

 


 

 
   
 

REGARDEZ LA VIDEO DE LA CAMPAGNE
VISITEZ LE SITE DE LA CAMPAGNE
https://8mars15h40.fr/

 
Nous appelons à l'action et à la grève
pour les droits des femmes le 8 mars.
APPEL UNITAIRE

 


NOS COMITES PREPARENTS ACTIVEMENT LE 8 MARS DANS LES QUARTIERS

EGALITE n°82 EST SORTI
Téléchargez l'article politique qui revient sur le 8 MARS



5 JANVIER 2018
MOBILISATION pour la SAUVEGARDE DES EMPLOIS
chez CARREFOUR
Manifestation le 5 février dans les rayons de l'hyper Carrefour de Montreuil : des salariés des hypers, des entrepôts, proxi et des CARREFOUR Market de la région Ile de France et de province, bien décidés à ne pas se laisser faire, ont sillonné les rayons du magasin aux cris de "Bompard, arrête tes bobards", "Aucune suppression d'emplois". Philippe Martinez et de nombreux délégués sont intervenus pour dénoncer le plan de suppression massif d'emplois. A noter la présence d'une délégation de travailleurs et travailleuses de Belgique, eux aussi gravement impactés. Notre organisation Femmes Egalité est intervenue pour soutenir la mobilisation, soulignant le fait que ce sont principalement des femmes qui allaient être touchées, dénonçant aussi E. Macron : "Il déclare l'égalité hommes femmes grande cause nationale, il prétend que l'emploi est sa grande priorité, et il va laisser les mains libres à Bompard pour mener à bien ses restructurations, pour supprimer des milliers d'emplois ? On ne peut pas l'accepter !"
 

30 JANVIER 2018
MOBILISATION INEDITE DANS LES EHPAD

UN MOUVEMENT DYNAMIQUE ET DETERMINE
 
A l'appel d'une large intersyndicale (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et SUD), soutenue par l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), la Fédération hospitalière de France et plusieurs associations de retraités, une forte mobilisation s'est mise en place un peu partour en France.
Des rassemblements et des débrayages ont eu lieu dans de nombreux Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées et Dépendantes (EHPAD) ainsi que dans des associations de services à domicile.
Partout les conditions de travail et d'accueil des personnes âgées ont été dénoncées avec force.

Selon le ministère de la Santé, ce sont aujourd'hui près de 600.000 personnes qui vivent dans un des 7.200 EHPAD et 400.000 personnes qui y travaillent.

Les femmes d'Egalité étaient présentent à Paris, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Strasbourg et Villefranche pour soutenir le mouvement.
Partout le discours des travailleuses était le même:

« On est censé être là pour les accompagner, mais les conditions de travail sont de plus en plus lourdes , on a de moins en moins de temps »

« On a l’impression de faire du mauvais travail, car on n’a pas le temps de parler aux résident et de les épauler.  Au contraire, on les presse pour terminer toutes les toilettes »

Leurs revendications : du personnel supplémentaire, des formations,  des salaires plus élevés...

 



   

PETITION A FAIRE SIGNER LARGEMENT
POUR UNE VIE DIGNE EN EHPAD
 

 
20 DECEMBRE
LES SALARIES DU COMMERCE ET DES SERVICES
ETAIENT DANS LA RUE


A l'appel de la Fédération CGT du Commerce et des services plus de 1500 salariés ont manifesté de la place de l'Opéra au Ministère du travail contre :
- les ordonnances Macron
- la violence au travail
- la dégradation des conditions au travail
(travail du dimanche et en soirée qui explosent, chronométrage,...),
- les plans de restructuration et les menaces de suppressions de postes 

Mobilisation réussie, Ambiance combative

Maltraitance au quotidien, fausse couche au travail, suicides de salarié.e.s...
LA COUPE EST PLEINE!  
De nombreuses enseignes étaient présentes:
Conforama, Leroy Merlin, Carrefour Market, Castorama, Sodexo, Elior, McDonald's, Accor, Léon de Bruxelles, Habitat, Galeries Lafayette, Vivarte, l'Hotellerie de Prestige, Primark,... ainsi que les salarié.e.s des secteurs du service à la personne.
Femmes Egalité était présente
en soutien à un secteur très féminisé.
 

 

LA CONTESTATION NE DESARME PAS!



 
 

 
Afficher la suite de cette page


ABONNEZ-VOUS
à l'aide du coupon suivant
à remplir après l'avoir
téléchargé en cliquant dessus



Le Dernier Journal EGALITE - N°82 est paru
en MARS 2018.

 

Retrouvez-nous dans les différentes mobilisations auxquelles nous participons pour vous le procurer ou écrivez-nous pour le commander.





   

Cliquez sur les images pour les télécharger

 


Vous souhaitez nous soutenir ? 
Devenez marraine ou parrain
de notre local