Organisation de
Femmes Egalité


Pour l'Emancipation et le Progrès Social
Tout sur notre jounal
ICI 
Le N°95 vient de paraître
   
Nous contacter 
  Résultat de recherche d'images pour "facebook"
Les rencontres d'Egalité 

EGALITE n°95 EST SORTI
Retrouvez notre journal auprès de nos militantes, dans nos Rencontres, dans les mobilisations.
Vous pouvez nous contacter par mail pour le recevoir par courrier.
N'hésitez pas à vous abonner à la version papier!

NOUVEAUTE
Vous pouvez vous abonner à la version numérique
pour 12€ les 3 numéros
... Contactez nous!



 

Nouvelles attaques contre les ONG de défense
des droits des Palestiniens

Veuillez trouver ci dessous la version finale du communiqué de la "Campagne pour la
libération de tous les enfants emprisonnés par Israël", dont Femmes Egalité fait partie.
 
Nous vous demandons de le faire connaître largement
 



 
 

 





Manif est à 14h30 place Pierre Laroque, au ministère de la santé.
Elle ira au Trocadéro en traversant le pont d'Iena.


------------------------------------------------------

DROIT A L'AVORTEMENT GRAVEMENT REMIS EN CAUSE
AUX ETATS-UNIS

 
PREMIERES MOBILISATIONS EN FRANCE


diaporama

 

Lisez l'article du dernier numéro d'Egalité sur le sujet







Voir le diaporama en cliquant sur la photo

1er mai dynamique et combatif
sur l’ensemble du territoire

 
A l’appel de l’intersyndicale CGT-Unsa-FSU-Solidaires, des centaines des milliers de travailleuses et travailleurs, jeunes, retraité.e.s, militante.s d’associations, d’organisations politiques, ont défilé dans tout le pays.
Les femmes dans les cortèges étaient très nombreuses.  
Avec une mobilisation en hausse par rapport à l’année dernière, ce 1er mai, tombé un dimanche cette année, a été un moment fort de contestation, de mécontentement sur les salaires et les retraites, d’inquiétude par rapport à la guerre en Ukraine et à la progression des idées d’extrême droite, et ceci seulement une semaine après la réélection d’E Macron.
La dénonciation ferme du président des milliardaires, de la casse du service public, des inégalités sociales s’affichait sur les pancartes et dans les mots d’ordres.
L’aspect international étaient bien présent avec les cortèges de solidarités avec les peuples turque, kurde, sahraoui, latinoaméricains, algérien, palestinien...
 
Les militantes de Femmes Egalite, ont battu le pavé avec drapeaux et banderoles à Bordeaux, Grenoble Strasbourg, Villefranche, à Paris nous avons tenu notre stand, point de rencontre et discussion avec de nombreuses et nombreux ami.es. La colère et la détermination à se battre étaient bien présentes dans les échanges.
Notre flyer "L’avenir est fait de luttes et de solidarité" a été bien accueilli et apprécié.
Beau premier mai qui annonce les mobilisations futures !
 
De l’argent pour nos salaires
De l’argent pour nos pensions et nos allocations
Pas pour faire la guerre ni pour la répression
 
Départ à la retraite
Pas un jour de plus
Macron/ Ta nouvelle réforme
On n’en veut pas/ On la combat déjà/
On n’lâchera pas
Société réactionnaire, Société militaire :
NON, NON, NON
Société égalitaire, Société solidaire :
OUI, OUI, OUI

 
NON à la guerre, la répression et l’exploitation
Françaises et immigrées, avec ou sans papiers
C’est ensemble qu’il faut lutter

 

 






 

 

Accédez au DIAPORAMA

CONTRE LA GUERRE EN UKRAINE

Nous avons participé aux rassemblements contre le guerre en Ukraine
à l'appel du "Collectif Marches pour la paix"
dont Femmes Egalité fait partie

DIAPOARAMA

 



Contrat d’engagement
Liberté associative en danger


Femmes Egalité a cosigné cet appel aux cotés de nombreuses associations et syndicats s’adressant aux maires, présidences des collectivités territoriales,
associations d’élus (Maires de France, Départements de France, Régions de
France...) sur les conditions de mise en œuvre du contrat d’engagement
républicain et sur le soutien nécessaire à la liberté associative
.

COMMUNIQUE COMMUN

 

Lire la SUITE



UNE MOBILISATION MASSIVE DANS L'EDUCATION NATIONALE
 
Les enseignant.e.s, les personnels éducatifs épuisés par 2 ans de gestion de la crise sanitaire au sein des écoles, collèges et lycées et encore plus remontés ces dernières semaines face à la multiplication des protocoles pour l'accueil des élèves se sont mobilisés en masse jeudi 13 janvier pour crier leur ras-le-bol ! 

En effet, depuis la rentrée et la mise en place du dernier protocole révélé dans les médias la veille de la rentrée, les personnels de l’Education Nationale à commencer par les enseignant.e.s (du primaire particulièrement) ont dû gérer une organisation qui les a complètement dépassée avec la montée en flèche des cas covid dans les établissements scolaires.
Cela n'a fait que renforcer la mobilisation et l’unité partout en France pour obliger le gouvernement à ouvrir la porte à la discussion. Manifestations, rassemblements dans plusieurs villes, devant les académies de l’éducation nationale, se sont multipliés. Tous les syndicats ont appelé à la grève, toutes les catégories ont participé aux côtés des enseignant.e.s, AESH, AED, infirmières scolaires, personnel administratif, chefs d’établissements, inspecteurs...
Les parents ont soutenu dans leur majorité ce mouvement de grève ayant eux-mêmes du mal à cautionner les derniers protocoles. La FCPE a aussi appelé à la grève et demander aux parents de ne pas amener leurs enfants à l’école.

 La puissance du mouvement, le large soutien de l’opinion publique a obligé le gouvernement à revoir sa copie :
Premières mesures annoncées
-5 millions de masques FFP2 pour les AESH et enseignant-es de maternelle;
- Embauche de :
-1500 assistants d’éducation pour les collèges et les lycées ;
-3300 contractuels pour 6 mois ;
-1500 vacataires administratifs…
-Report des évaluations dans le primaire et réflexion concernant les épreuves d’enseignement du bac, prévus en mars dans les lycées.
-Et Blanquer promet une « concertation » régulière avec les syndicats, sur la gestion de la crise sanitaire dans les écoles.
Le gouvernement doit encore avancer en actes vers les exigences de toute la communauté éducative.  

Si les premières annonces gouvernementales restent mesurées il faut voir que ce mouvement a gagné la bataille de l’opinion publique, il a permis l'ouverture de négociations avec le gouvernement et a fait vaciller J-M Blanquer, ce ministre qui n'a que mépris pour les enseignant.e.s et tous les personnels de l’école depuis sa prise de fonction.
Une fois de plus toutes et tous ensemble, à l’école, au collège, au lycée, avec les parents, ils ont appelé à la reconnaissance et au respect que ce soit en terme sanitaire mais aussi sans oublier l'attente depuis longtemps de la hausse conséquente des salaires (dont le point d'indice reste gelé depuis 10 ans!).

 
 
 








Communiqué des rappeuses et rappeurs
du clip 13'12


 
ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU DE LA MANIFESTATION
RDV PLACE DE CLICHY

Des manifestations auront lieu partout dans le pays le samedi 18 décembre à l’occasion de la journée internationale des migrant·e·s !
 

Jusqu’où allons-nous laisser la société s’immuniser contre l’insoutenable ? L’indignation ne suffit plus, surtout quand les responsables et complices du crime s’en couvrent.

Les catastrophes se multiplient et l’oppression s’intensifie : les 27 personnes mort·e·s dans la Manche, des milliers de personnes bloquées à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie, la situation tragique à Calais, la répression des sans-papiers et des migrant·e·s dans les rues de France, 5 camarades sans-papiers condamnés à des Interdictions de Retour sur le Territoire Français pour avoir voulu manifester contre le sommet Afrique-France, des rendez-vous en préfecture impossibles à prendre...

Cette année, les manifestations du 18 décembre seront le point de départ d’une campagne très large de riposte contre le racisme et pour la solidarité ! L’appel pour cette campagne sortira dans 1 semaine.

Alors le 18 décembre : Indigné·e·s, levez-vous !

 
Femmes Egalité est signataire de l'appel 
et participera aux manifestations 
 

#18decembreAntiracismeEtSolidarite

#18decembreRipostePopulaireEtSolidaire

#18decembreOuvrezLesFrontières

#18decembreLiberteEgalitePapiers
 
18 décembre
PARIS - 15H - PLACE DE CLICHY


 
 


Photos du rassemblement, cliquez sur la photo pour voir le diaporama:


Intervention d'Ana Azaria retraçant les étapes de la campagne
__________________________________
Les droits des enfants ne se limitent pas à une Journée
pour nous c’est toute l’année !
Femmes Egalité est partie prenante du
Rassemblement pour la libération des enfants palestiniens prisonniers.
La situation est chaque fois plus grave, le 7 novembre, six ONG palestiniennes de défense des droits humains, parmi les plus grandes et les plus reconnues sur le plan international, ont été interdites dont "Addameer"  (organisation de défense des droits des prisonniers politiques) et "Prisoner Defense for Children International-Palestine" DPCI-PI ( Organisation internationale de défense des enfants - Section Palestine
).
Les enfants palestiniens, le peuple palestinien ont besoin de notre soutien.
Soyons nombreuses et nombreux
le 27 novembre

Nous étions 50.000 dans les rues de Paris, samedi 20 novembre, pour défiler contre les violences faites aux femmes

 
Une manif avec une immense majorité de femmes, beaucoup de jeunes mais aussi un nombre important de jeunes garçons et d'hommes aussi déterminés que les femmes.
Le cortège de l'intersyndical été aussi important.
La manif était festive et combative, les mots d'ordre et exigences fleurissant sur des pancartes et banderoles de toutes parts.
Nous étions nombreuses derrière la banderole d'Egalité arborant nos drapeaux et panneaux revendicatifs.
Mots d'ordres et panneaux contribuaient a apporter la dimension sociale et politique de la lutte contre les violences faites aux femmes.


 
 



A l’occasion du 25 novembre, journée internationale pour
l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous
manifesterons partout en France, pour dire STOP aux
violences sexistes et sexuelles

Lire l'appel unitaire

 


 
Plus de 200 travailleurs sans papiers en grève
dans la région parisienne
pour exiger leur régularisation.
Leur lutte est la nôtre !
Apportons-leur notre Solidarité

Téléchargez notre tract de soutien

 






 
Pétition pour la libération des enfants palestiniens
emprisonnés par Israël sur change.org.
27 novembre grand évènement national pour la remise des signatures. 
Femmes Egalité est partie prenante de cette initiative, 
Pour mettre fin à la politique de terreur menée par l’occupation israélienne, faites signer, partagez et diffusez sur vos sites et vos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter ... ) !

#LibérerEnfantsPrisonniersPalestiniens

Pour signer la pétition et partager: https://chng.it/K24sTRKh2H

Pour nous écrire :
c/o Femmes Egalité, CICP 21 ter rue Voltaire 75011 Paris
Courriel : campagne@liberez-enfants-palestiniens.fr

Visitez le site de la Campagne : https://liberez-enfants-palestiniens.fr

Le 28 septembre des milliers de femmes ont manifesté pour le droit à l'avortement
au Chili, Pérou, Argentine, Venezuela, Colombie, Mexique, Salvador

 
Chili : Avortement dépénalisé le 28 septembre 2021 par les députés, prochain vote au sénat.
Mexique : Le 7 Septembre 2021, la Cour suprême à l'unanimité a jugé inconstitutionnelle la criminalisation de l’avortement.
Equateur : Le 28 avril, l'avortement est dépénalisé en cas de viol par la Cour constitutionnelle.
Argentine : Le pays ouvre la voie, l'avortement est légalisé le 30 décembre 2020.
 
Le droit à l'avortement à l’horizon international s'éclaircit
 
Voici des extraits de mots d'ordre des mobilisations latino-américaines pour cette occasion
dans un continent où le droit à l'IVG avanc
e.

 
   
 

DIAPORAMA
 


DIAPORAMA A PARIS, GRENOBLE ET VILLEFRANCHE


Lire la tribune publiée dans le Monde le 22 septembre dont Egalité est signataire...

 


Lire la suite...

POUR L'ACCUEIL DE TOU.TE.S LES AFGHAN.E.S QUI EN FONT LA DEMANDE

Nous étions près de 200  le 28 août à l'appel de nombreuses organisations féministes, pour exiger du gouvernement qu'il accueille en France toutes et tous les Afghan.es qui le demandent.
Des organisations de défense des droits de l'homme, des associations de solidarité avec le peuple afghan, des syndicats étaient également présents pour soutenir cette initiative.

 
Femmes Egalité est intervenue en lisant notre communiqué publié, pour dénoncer les agressions et les menées des impérialistes en Afghanistan,  les responsables de la situation catastrophique dans laquelle est laissé le peuple afghan aujourd'hui et pour appeler à la solidarité et à l'accueil des réfugié.es afghan.es. Un communiqué qui ne manque pas de rappeler la responsabilité de l'impérialisme français, qui a participé à la coalition de l'OTAN et à l'occupation de l'Afghanistan jusqu'en 2014.
Une intervention très attentivement écoutée et applaudie, qui s'est terminée sur le mot d'ordre : "Solidarité avec les femmes du monde entier!"



LES BOMBES DE L'OTAN N'ONT PAS LIBERE
LES FEMMES D'AFGHANISTAN
 






Egalité a cosigné cette tribune
contre le projet de loi sanitaire et les régression sociales


A télécharger ou lire sur le site de Libération
 
 



Succès des Marches pour les Libertés

Le 12 juin, journée nationale des marches pour les libertés, contre le racisme, et les idées d’extrême-droite a été un succès ! Les 150 initiatives ont rassemblé 150.000 personnes dont 75.000 à Paris. Les 120 organisations signataires, syndicats, associations, collectifs citoyens, organisations politiques, intellectuel.le.s, artistes, travailleurs et travailleuses de la culture, réuni.e.s ont défilé dans les rues exprimant une mobilisation unitaire.
Nous avons pu constater que lorsqu’il n’y a pas d’intervention agressive de la part des forces de l’ordre, les manifestations se déroulent dans une ambiance festive et combative.

 
Femmes Egalité a défilé à Paris, Grenoble, Strasbourg et Villefranche.
A Paris, nous avons pris la parole, notre intervention a été très applaudie, notre banderole et nos panneaux ont été salués et largement photographiés.




Appel unitaire de plus de plus de 100 associations, syndicats et partis

Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant.

S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.

Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui empêcheraient d’informer sur des violences policières, déjà trop importantes. De plus, si certaines de ces lois stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, d’autres en ciblent en raison de leur activité militante.

Comme les signataires de l’appel pour les libertés et contre les idées mortifères de d’extrême droite (www.marchedeslibertes.fr), nous ressentons toutes et tous l’urgence de construire une réponse forte et unitaire qui dessine l’alliance des libertés, du travail et d’un avenir durable.

Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous avons décidé collectivement d’organiser le samedi 12 juin une première grande journée nationale de manifestation et de mobilisations qui se déclinera localement.

Cette journée fait partie des initiatives unitaires qui se multiplient. D’ores et déjà, nos organisations syndicales, politiques, associations, collectifs, signataires de l’appel, ont décidé de co-construire ce combat dans la durée.

Voir l'appel et les signataires

 
Egalité défilera à   :
Paris 14 place de Clichy 
Bordeaux 11H place de la République 
Strasbourg 13H place de la gare
Grenoble 14 h musée de Grenoble - place Lavalette
Villefranche 10H place de la Libération


 

 

 
Regardez le reportage vidéo Brut France Info





SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN
Parce que nous défendons le droit de manifester dans la rue la solidarité avec le peuple palestinien.
Parce que nous dénonçons fermement la politique criminelle de l’Etat sioniste israélien.
Nous étions dans la rue pour scander : « Nous sommes tous des palestiniens ! »
« Israël assassin, Macron complice ! »
Nos drapeaux ont flotté le 15 mai à Paris, Strasbourg, Bordeaux, Lyon et le 12 mai à Grenoble.
Partout des beaux moments de solidarité qui ont rassemblé des milliers de personnes malgré la pluie. Partout, beaucoup de colère.
Partout, beaucoup de jeunes, beaucoup de femmes de tous âges, drapées dans le drapeau palestinien !
Sympathie et soutien des passants ; colère, détermination et solidarité ont marqué ces rassemblements.
Les victimes des bombardements israéliens ne cessent d’augmenter.
Pas de répit pour travailler à amplifier la solidarité dont le peuple palestinien a besoin.






La situation est extrêmement grave pour les palestinien.e.s à Gaza, à Jérusalem-Est, dans les villes israéliennes où la population d’origine palestinienne est sauvagement agressée.
Nos liens de solidarité avec les femmes palestiniennes sont forts et anciens.
Nous dénonçons fermement les agressions israéliennes ainsi que la complicité de Macron et son gouvernement qui interdisent et sanctionnent la solidarité avec un peuple victime de la politique assassine de l’Etat sioniste d’Israël.   

Comité National
Organisation de Femmes Egalité
14/05/2021

TELECHARGEZ LE COMMUNIQUE COMMUN
 
Le 1er mai
Des milliers de personnes ont battu le pavé
dans plusieurs villes du pays.

 
La Journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs a été une réussite ; plus de 170 000 manifestants dans 300 villes qui ont affiché une colère déterminée contre la politique du gouvernement, contre l’exploitation du patronat !
Femmes Egalité a été présente dans les manifestations de Bordeaux, Grenoble, Paris, Strasbourg, Villefranche… nos drapeaux ont flotté et nos mots d’ordres ont été repris.
A Paris, notre banderole « les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, les femmes toujours précaires cette société-là, on la combat, on la changera » a eu un impact particulier.


 

Nous dénonçons avec force les attaques contre les cortèges syndicaux, les provocations et les agressions contre les syndicalistes de la Cgt.
Nous avons tenu à marquer notre détermination pour continuer à manifester et exprimer notre solidarité avec les syndicalistes agressés et blessés, le soir même en postant un message sur notre Facebook.  
Et nous réaffirmons encore une fois que personne ne nous empêchera de manifester !

TELECHARGEZ NOTRE FLYER




 
Afficher la suite de cette page


ABONNEZ-VOUS
à l'aide du coupon suivant
à remplir après l'avoir
téléchargé en cliquant ci-dessous



Le Dernier Journal EGALITE 
Le N°95 est paru
 
en Juin 2022.

 

Retrouvez-nous dans les différentes mobilisations auxquelles nous participons pour vous le procurer ou écrivez-nous pour le commander.





   

Cliquez sur les images pour les télécharger

 


Vous souhaitez nous soutenir ? 
Devenez marraine ou parrain
de notre local